On désigne par paroi moulée un mur en béton armé réalisé dans le sol et composé d’une juxtaposition d’éléments indépendants les uns des autres, appelés panneaux. La technique utilisée consiste à forer chaque élément, à l’équiper en cages d’armatures et à le bétonner en se servant du terrain comme coffrage.

des murs de soutènement préétablis dans le sol

forage de la parois

positionnement de la cage d'armature

bétonnage du panenau

Le forage d’un panneau s’effectue sous boue bentonitique. Au fur et à mesure qu’on extrait le terrain, on le remplace par un mélange d’eau et de bentonite (une argile traitée). Le rôle de ce fluide plus dense que l’eau est principalement de contrebalancer la pression hydrostatique et d’empêcher ainsi l’éboulement des parois de l’excavation.

Le mur ainsi constitué peut être discontinu ou former une structure qui se referme sur elle-même, auquel cas on parlera de fouille pour désigner le volume libéré après terrassement à l’intérieur de cette enceinte.

Les différents modes de soutènement par parois moulées

Une fois l’ouvrage terminé, la stabilité des murs en parois moulées, face à la poussée des terres et de l’eau, est généralement assurée par les éléments butonnants de l’infrastructure (poutres, voiles et planchers). Parfois, cependant, le mur est prévu autostable ou est stabilisé par des tirants définitifs.

Par contre, pendant la phase de construction de l’ouvrage, la stabilité des panneaux de parois moulées peut être assurée de plusieurs façons différentes, au cours des terrassements. On distingue quatre modes principaux de soutènement qui peuvent être panachés sur un même projet :

  • Le soutènement par tirants d’ancrage,
  • le soutènement par butons métalliques, éventuellement actifs,
  • le soutènement par des éléments de l’infrastructure (terrassement en taupe ou semi-taupe),
  • enfin, l’autostabilité de la paroi moulée.

Télécharger notre plaquette au format PDF ici 
Spie fondations, votre partenaire et expert dans le sol