Un tirant est généralement réalisé suivant le phasage suivant :

1) Forage du trou dans lequel sera mis en place le tirant.
Le procédé de réalisation de ce forage est choisi en fonction de la nature des terrains traversés, de façon à ne pas en modifier les caractéristiques, notamment de compacité et de frottement.
Le forage pourra être réalisé directement à l’aide de l’armature du tirant (tirants autoforés) ou sera remplacé par le battage de cette même armature.  

2) Fabrication du tirant sur un banc d’assemblage (sur la photo, cas d’une armature constituée de torons).
3) Mise en place dans le trou du forage de l’armature et du dispositif d’injection du scellement.
4) Scellement du tirant au terrain par injection de coulis de ciment fabriqué sur site à l’aide d’une petite centrale mobile.
5) Mise en tension du tirant (si tirant actif).
Spie fondations, votre partenaire et expert dans le sol